27 mars 2012

NDA 2 propositions : RÉTABLIR L’ORDRE JUSTE

Nicolas Sarkozy et Claude Guéant ont beau divertir les Français avec des statistiques tronquées et dérisoires, la réalité demeure sombre. Les violences aux personnes n’ont cessé de progresser depuis 10 ans (plus de 70 % depuis 2001),signifiant l’échec majeur de celui qui se disait pourtant « le premier flic de France ». Parce que cette violence touche d’abord les plus jeunes et les plus faibles, il faut absolument la faire reculer. C’est pourquoi j’en ferai une priorité du prochain quinquennat. Bruno  
Posté par druille à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2012

NDA26 Démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur

Depuis quelques décennies, nous assistons à une uniformisation de notre système sur le modèle anglo-saxon, avec un renchérissement du coût des études et une stagnation du niveau d'accès d'une génération aux études supérieures autour de 25% contre 40 à 50% dans beaucoup d'autres pays. Je propose donc de poursuivre l'effort budgétaire en faveur de l'enseignement supérieur pour qu'il atteigne 2% du PIB dans 10 ans et rattraper ainsi notre retard en renforçant le partenariat entre écoles, universités et IUT. Cette augmentation des moyens... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2012

NDA25 Des enseignants mieux récompensés

Les coupes arbitraires d’effectifs et la dévalorisation de la condition enseignante ont créé un profond malaise dans un corps enseignant pourtant dévoué. Il conviendra d'assurer une une juste évaluation et valorisation du métier d'enseignant. Je propose donc de mettre fin à la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux et recruter 30000 enseignants là où il y en a besoin (notamment du CP au CE2 pour assurer un meilleur apprentissage des fondamentaux). Il faudra également mieux récompenser les enseignants dans les zones... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2012

NDA24 Restaurer l’autorité du professeur et du maître sur sa classe

La perte d’autorité des professeurs et des instituteurs est une des raisons majeures des problèmes actuels. C’est pourquoi je propose de réaffirmer l’autorité du conseil de classe pour les décisions de passage ou d’orientation, en limitant les possibilités d’appel, et de donner le pouvoir à tout professeur de convoquer un conseil de discipline sans avoir besoin de l’aval de l’administration. Chaque élève gravement perturbateur devra pouvoir être exclu d’un établissement et pris en charge dans un environnement spécialisé, à vocation... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2012

NDA23 Garantir les savoirs fondamentaux

J'augmenterai le nombre d’heures hebdomadaires consacrées au français dans le cycle élémentaire de 10 à 16 h (comme en 1969) et je dédoublerai au maximum les classes de CP pour faciliter l’apprentissage de la lecture et limiter toute prise de retard. Mon avis : OUI, 1000 fois OUI. L'instruction, c'est la solidarité, l'amour du prochain... Et cette revalorisation de l'apprentissage devrait même concerner l'école maternelle. Bruno
Posté par druille à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2012

NDA 4 propositions : DOPER L’ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE !

Effondrement des candidatures au CAPES, profond malaise des professeurs, jusqu’à 30 % des élèves qui sortent du système éducatif sans véritablement maîtriser les fondamentaux : notre école traverse une crise sans précédent ! Ce constat, conséquence des politiques menées par le PS comme l’UMP, doit nous conduire à une véritable remise en question. L’éducation doit ainsi devenir une des priorités majeures du prochain quinquennat. Le délabrement actuel imposera de commencer par reconstruire les fondations d’un système qui, jadis, a... [Lire la suite]
Posté par druille à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2012

NDA22 Les communes et les départements, cellules de base de la République

Il faut maintenir la commune et le département comme cellules de base de notre république. Je propose donc de supprimer les conseils régionaux. Les assemblées régionales seront la simple émanation des conseils généraux, qui jouent un rôle déterminant dans le maillage du territoire et sa représentation. Mon avis : Que c'est dur de s'attaquer aux pouvoirs et aux « cadors » en place, profiteurs de tous poils. Les régions et leurs conseillers ont tellement étendus leurs réseaux de relations qu'ils seront nombreux à pousser de... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2012

NDA21 Les services publics… au service du public !

Alors que le gouvernement actuel ferme de manière bureaucratique les hôpitaux, les bureaux de poste, les trésoreries, les écoles, appauvrissant ainsi les territoires, je suspendrai toutes les fermetures afin de confier au ministère de l’Aménagement du Territoire la création région par région d’un schéma directeur intégré de l’ensemble des services publics. Ce schéma sera élargi à l’ensemble des entreprises que nous remettrons dans le giron du service public (en particulier La Poste), et notamment dans les DOM-TOM où le caractère vital... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2012

NDA20 Un vrai service public de la Santé : un agrément pour tous les nouveaux médecins

L’envolée du prix des mutuelles prouve que notre système de santé se fracture en deux : un service public standard, médiocre et minimal, de l'autre un secteur privé accessible uniquement aux plus riches. Parce que je refuse la santé à deux vitesses, je souhaite défendre notre système public, unitaire et solidaire, en le rationalisant quand il le faut (maisons de santé en zone rurale, refonte des barèmes, déremboursement des médicaments inutiles, dossier médical) et en assurant un vrai service public (lutte contre les déserts médicaux,... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2012

NDA19 En finir avec le scandale des autoroutes : la suppression progressive des péages

Je mettrai fin au processus de libéralisation dans les domaines du transport ferroviaire (en fusionnant RFF et la SNCF) mais aussi des autoroutes, dont les péages doivent servir à financer le bien public et non les actionnaires privés : c’est pourquoi je supprimerai progressivement tous les péages pour toutes les autoroutes « amorties ». Bradées en 2006 par le gouvernement, les autoroutes doivent revenir dans le giron public. Je supprimerai dans le même temps tous les radars situés dans des zones non dangereuses pour les placer dans... [Lire la suite]
Posté par druille à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]