J'ai subi les désagréments des grèves de transport. Je n'ai rien contre les grévistes, je les soutiens de tout cœur. Mais alors Macron et Philippe, je les maudits à jamais, je les estime 100 % responsables du climat social actuel.

Ce jeudi matin 3 janvier 2020, j'ai attendu mon bus de 8H à 9H15. Dépité et frigorifié, je suis rentré chez moi me réchauffer 5 minutes et prendre mon vélo pour aller bosser. En fait, j'aurais pu dès le départ prévoir d'y aller en vélo. Mais la prévision météo annonçait de l'instabilité et surtout j'avais renouvelé mon pass navigo la veille alors je voulais utiliser mon achat. Car mercredi la famille m'avait incité à les rejoindre dans Paris. J'habite à Nanterre, je travaille à La défense. J'ai choisi ce lieu d'habitation en priorité pour cette proximité professionnelle, au dépend de facilité de déplacement dans Paris (mais aussi du coût du logement). À ce désagrément, je rajoute celui de ce coût de transport et j'espère bien qu'il y aura un geste commercial d'au moins rembourser la part de l'usager. Car dans notre monde économique impitoyable, quand quelque chose ne marche pas, on se le fait rembourser, ou s'il fonctionne à moitié on se le fait échanger. Je peste contre les enfoirés du gouvernement et les responsables politiques en charge de la gestion des transports qui n'ont encore rien annoncé. J'estime que les grévistes devraient tout faire pour flinguer l'économie, comme les grèves de paiement aux péages (pour rendre les trajets gratuits sans pénaliser les temps de déplacements des automobilistes). Ce sera du pognon en moins pour l'état, les politiques ne jurent que par ce damné pognon, c'est là qu'il faut les acculer. Que tous les smicards en charge des applications informatiques de collecte des impôts fassent capituler le système. Ne me dites pas que les employés qui font tourner les serveurs informatiques touchent 3000€ net par mois. Et l'économie n'est pas robotisée au point que les directeurs polytechniciens puissent la rendre viable en permanence sans l'exploitation des pauvres smicards/stagiaires/intérimaires. Et ces énarques et polytechniciens, ils réclament à manger plusieurs fois par jour. Si on leur imposait de se faire leur tambouille eux-mêmes !!! Ils auraient moins de temps à consacrer à leurs réformes qui amplifient les inégalités.

AlorsJe vais communiquer sur le web et les réseaux sociaux pour contribuer à faire dégager Macron et Philippe. Il faut qu'aux prochaines échéances électorales, leurs amis candidats des partis LREM et LR se prennent une branlée mémorable, ceux qui soutiennent leur politique de merde. Je voudrais que tous votes confondus, ils n'obtiennent même pas 5 %, ce qui voudraient dire que pour 90 % des petites communes ils n'auraient aucune voix. Il faut d'entrée de jeu les décourager et les dissuader de présenter des candidats. Et si les autres partis ne vous inspirent pas, hé bien ne votons pas et atteignons 90 % d'abstention, ce serait les prémices d'un plébiscite pour leur faire comprendre qu'ils doivent DÉGAGER.

Bruno