Enfin un bel hommage à Marie. La comédie musicale s'inspirant de la vie de Bernadette Soubirous mérite un succès planétaire.

En 2009, à Lourdes, je caressais le visage d'une sculpture représentant Marie pour lui enlever une toile d'araignée.

La situation en France avec les #Giletsjaunes contre Macron, mais aussi dans le monde comme au Venezuela pour des peuples en détresse, ou tout simplement pour les cris de désespoir de la nature et de la biodiversité qui s'effondre, toutes ces misères réclament une communion jamais atteinte envers Marie. Bravo Eyma Sharen, bravo à toute la troupe, et l'équipe projet. Pourvu que votre succès ne devienne jamais un tremplin vers le show-bizz et la vie outrancière des riches de la jet-set. Pourvu que votre succès accentue la dévotion à Marie, à l'amour, à la bonté et contribue au rééquilibrage de la justice sociale. Puissiez-vous obtenir la conversion de tous ces rapaces et la restitution de toutes leurs richesses volées aux peuples. Pourriez-vous obtenir la démission de Macron ? Humm, on a le droit de rêver et de prier Marie.

Je vous souhaite d'initier le plus grand miracle dont a besoin aujourd'hui l'humanité : la mort de la haine, de l'égoïsme, et l'avènement de la fraternité avec la mise en purgatoire de tous les suppôts de satan. Ils sont si nombreux, mais l'enfer à fait de telles « bonnes » affaires depuis 100 ans qu'il possède suffisamment de place pour les enfermer tous dans ses catacombes.

Bruno