Je rêve de gagner des millions (130 millions ce vendredi)

Reduc130millions

 

pour ensuite pouvoir quitter la France et ses millions de râleurs et surtout ses milliers de privilégiés profiteurs et nimbys face aux dérèglements climatiques.

Je ne fais pas partie des râleurs, tout simplement parce que je n’ai pas œuvré au maximum lors des précédentes élections. Je ne me suis pas assez impliqué et mon candidat, Nicolas Dupont-Aignan, n’a quasiment rien obtenu.

Alors, ce que les politiciens au pouvoir organisent résulte en petite partie de mon « pauvre » engagement à demander ce que je voulais. C’est un peu trop facile de réclamer la bouche ouverte et les bras ballants.

C’est pourquoi je me raccroche au rêve de gagner par la chance le pouvoir de choisir un environnement apaisé, et même mieux, des environnements apaisés. Tenez, regardez ici, (BARPI Inventaire des accidents technologiques survenus en 2016), vous verrez qu’il y a des coins à éviter.

Je rêve de partir avec ma chérie dans un coin de verdure idyllique, de m’occuper d’un potager et de végétation très égoïstement, de profiter d’air pur et de calme (loin des avions, des trains, des routes, du béton, des pollueurs).

 

Je sais qu’il y a de magnifiques endroits en France, mais les gens au pouvoir se gavent trop pour que je leur laisse me prendre un pourcentage de ce que ma chance m’octroierait. D’un pays comme la Suisse ou la Belgique, je ferais de fréquentes incursions, uniquement de loisirs, ! pour profiter comme la très grande majorité de riches.

Alors NON par rapport à mon titre, je ne quitterais pas la France mais plutôt les requins capitalistes français.

Bruno