Lecture de ce livre de Christophe André sur l’estime de soi.

Imparfaitslibresetheureux


J’en ai retenu de grandes lignes positives :
p130 les mots façonnent et modulent la réalité
p135 non violence avec soi-même : cesse de te faire du mal.
p203 vivre avec les autres
p206 éviter les photos
p210 et 211 rejet…conjugal…le pire serait de rester seul….augmenter l’infection
p214 rejeté, on prend plus de risques
p235 et 236 la seule solitude qui vaille est celle qu’on a choisi
p244 le bon médicAMANT
p262 parler tout le temps
p277 citation de Jules Renard « pas nécessaire de mépriser les riches, il suffit de ne pas les envier »
p286 la confiance déçue
p293 et 294 déçu par les autres « le meilleur sinon rien »
p296 exercices d’empathie
p299 le pardon
p302 non violence mais lutte quand même
p305 être gentil est une vertu
p307 générosité
p310 Brassens « chanson pour l’auvergnat »
p312 admiration, plaire
p319 le lien aux autres est tout pour nous (se réconcilier)
p320 partager ce qui arrive de bien
p326 narcisse
p335 Nietzche «  on n’a de hautes pensées qu’en marchant »
p367 Cioran « nous sommes tous des farceurs, nous survivons à nos problèmes »
p376 psychologie des regrets
p384 personnes de confiance
p397 estime de soi = harmonisateur et pacificateur
p400 méditation
p40
6pub inutile, télé stupide
p415 humilité

p4
16les meilleures leçons sont celles de l'exemple
p419 l'humilité, précieux garde fou contre l'orgueil et l'hubris
p421 télé et
pubpleine de petits singes savants
p422 accepter d'être ordinaire, c'est extraordinaire
p424 la peur de la mort augmente les besoins en estime de soi
p428 croyance en une vie après la mort
p429 l'immanence
p433 dormir devant la télé

Mais je suis fortement sceptique sur sa puissance. Surtout quand je me demande si nos dirigeants l’ont lu (président de la république, ministres….), et mieux s’ils le mettaient en pratique !

Ensuite, « trouver tranquillement sa place au milieu des autres » me pose un problème car cette place et ces autres font partie de notre monde (terrestre économique et social) que j’estime instable et en chute libre.

Comment rester tranquille et serein quand l’apocalypse est annoncée comme futur proche ?

En plus, ce livre voudrait permettre aux imparfaits de rester imparfaits. C’est-à-dire que ceux qui œuvrent à précipiter notre monde dans le chaos peuvent grâce à ce livre continuer à vivre sereinement, libres et heureux !

J’espère que l’auteur, médecin psychiatre, n’aura pas à soigner des patients qui seraient les déclencheurs de l’ultime guerre mondiale [et à qui il devrait leur dire : vous êtes un immonde personnage, sanguinaire et fou, mais acceptez-le et vivez le pleinement et réjouissez-vous de bien vous connaître et vous accepter comme vous êtes !].

Notre société économique est manipulée par des fous, on n’a plus le droit de vivre « imparfaits, libres et heureux ».

Bruno