Le discours de Nicolas Hulot est très positif….au premier degré.

Mais comment le croire quand son premier ministre veut tout faire pour atteindre 100 millions de touristes en France en 2020 ?

Nicolas Hulot dit et écrit : « Pour le ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, si nous voulons laisser le temps à la nature de régénérer les ressources indispensables pour nous (air, eau, stock de poissons, stock agricoles…), nous devons changer en profondeur notre manière de produire et de consommer. »

 

D’abord, ce jour du dépassement concerne la Terre, et pas seulement la France. Donc il faudrait d’abord voir le « poids environnemental» des français pour imaginer ce que notre changement de consommation pourrait représenter dans l’inversion de la tendance. Ensuite, il faudrait accorder ce message environnemental avec les messages du ministère des affaires étrangères, avec ceux du ministère des affaires européennes….. pour que ce soit les peuples du monde qui changent en profondeur.

Changer notre manière de consommer ??? en France, en attirant encore plus de touristes ??? Nicolas Hulot met en avant le concept de circuit court. Cela voudrait dire qu’en France nous devrions refouler les touristes qui viennent d’un pays qui n’a pas de frontière commune avec les nôtres, et qu’en même temps les vacanciers français ne partent pas dans les contrées à l’autre bout de la planète !! utopique !!

Mais le tourisme ne représente pas 50 % de l’économie française. Il faudrait donc également que nos échanges commerciaux basculent réellement sur les circuits courts, et donc stopper tous les avions intercontinentaux remplis de commerciaux et autres affairistes. Exit les ventes d’armes à tous les pays du sud de la planète, exit le transport de milliards de produits par bateaux porte conteneurs, exit les super tanker remplis d’or noir du moyen orient, exit les fruits exotiques même de nos Drom (ananas, bananes, mangues…..), exit le café et le chocolat…..

Comment avoir un message aussi réducteur sans oser penser que quelques modiques arguments le rendent totalement irréaliste !

Nicolas Hulot prend exemple sur le fonctionnement des spationautes, mais il ne voit pas que cette conquête de l’espace pèse peut-être pour 25% dans l’épuisement des ressources de la planète ! Il est où le circuit court entre la terre et l’ISS ???

Il faut vraiment un changement en profondeur, celui de toujours nous prendre pour des cons !!!

Que vaut ce message de Nicolas Hulot en comparaison de la planète foot et du transfert de Neymar, et aussi en comparaison de la future effervescence de l’organisation des jeux olympiques à Paris en 2024 !!!

Rien à foutre des énergies renouvelables et de l’agroécologie, tant que le pognon restera le maître du monde !

Bruno