Ce prochain 22 avril est décrété journée internationale de la Terre nourricière et premier anniversaire de la cérémonie de signature de l’Accord de Paris (http://www.un.org/fr/events/motherearthday/).

HUMPFFFF !!

La veille du premier tour de l’élection présidentielle, c’est quasiment un pamphlet.

Car aucun candidat ne fera sa priorité de défendre la terre nourricière. Je soutiens de manière indéfectible depuis plus de 15 ans Nicolas Dupont-Aignan et ses idées. Je sais très bien qu’il a une vision plus qu’honorable de l’écologie par rapport à bien d’autres candidats et politiques. Je sais surtout qu’il a intégré, en homme élu avisé et expert des besoins de ses concitoyens, les concepts de la pyramide de Maslow. À quoi bon demander aux Français de s’occuper de biodiversité quand ils estiment que leurs besoins vitaux sont spoliés par la corruption. Nicolas Dupont-Aignan sait très bien au fond de lui qu’il doit prendre le pouvoir pour délicatement ensuite inverser la tendance et s’occuper d’environnement.

Mais que croyez-vous que les candidats mis aux nues par les sondages actuels feront ?

La corruption, c’est leur pain quotidien depuis des décennies. Ceux qui détiennent le pouvoir des lois ont attendu la toute fin de leur mandat pour mettre en place « L’agence Française anticorruption » ! (décret du 14 mars, article sur http://www.lagazettedescommunes.com/494868/organisation-et-fonctionnement-de-lagence-francaise-anticorruption/).

Les casseroles que traînent au Q les candidats les plus arrogants et fallacieux orientent la campagne et le débat politique tellement les Français les reprouvent.

 

Trop drôle ! Une des missions de cette agence anti corruption consiste à « scier la branche sur laquelle sont assis les décideurs de tous poils » [prépare un plan national pluriannuel de lutte contre la corruption, le trafic d’influence, la concussion, la prise illégale d’intérêt, le détournement de fonds publics et le favoritisme].

 

Finalement, ce 22 avril pourrait bien influencer les votants nourris par cette TERRE si généreuse au regard de ce que les mafias lui font subir. Ils pourraient comprendre le message électoral d’un candidat honnête, anti mafia, anti corruption, anti profiteurs, anti favoritisme familial….Les votants pourraient enfin se décider à rejeter massivement ceux qui se moquent d’eux depuis plus de trente ans.

Aujourd’hui 4 avril, nous sommes en plein milieu de la « Semaine mondiale d’actions contre l’évasion fiscale du 1er au 7 avril 2017 ». Comme citoyen et électeur, on se doit aussi de s’intéresser aux révélations de Contribuables Associés.

 

Je pense que les Français vont par le biais des prochaines élections, et « par la bande », oeuvrer à un peu mieux sauvegarder notre TERRE nourricière. J’ai bon espoir qu’ils se révoltent contre tous les anciens profiteurs et accordent leur confiance et leur optimisme à Nicolas Dupont-Aignan.

Bruno