Juste avant les élections présidentielles, les meilleurs sauveteurs se rebellent (manifestations ce 14 mars).

Et ils fustigent les décisions gouvernementales qui instaurent des politiques d'austérité.

Article20MinutesPompiersaufeu

 

À coté de cette déchéance, des élus actuels et d'anciens membres des gouvernements successifs depuis des décennies sont mis en accusation pour abus de biens sociaux et prises d'intérêts….

Ils ont joué avec le feu, il est plus que temps de leur griller la politesse.

Et j'espère bien que Nicolas Dupont-Aignan sera « le sauveur » des pompiers ...et de tous les français, petits et travailleurs exclus du système des vils profiteurs et de cette caste sans vergogne qui profite de l'économie et bafouent les lois.

Il est arrivé le temps de révolutionner l'opacité des agissements des fous qui gouvernent leurs intérêts et leurs vices avant le « vivre décent » des citoyens. J'entends dire que si la gauche se maintien au pouvoir, les riches et les entrepreneurs vont fuir la France. Foutaises, ils continueront à profiter du système. Je suis persuadé que si c'est Nicolas Dupont-Aignan que les français élisent, il y aura tous les milliardaires sans exception qui s'expatrieront, surtout en premier ceux aux mains très sales. Car il redonnera ses vertus à la justice et à l'égalité, à la probité et à la morale, à la décence et à la juste reconnaissance des efforts.

Merci aux pompiers de mettre le feu aux bassesses des profiteurs de tout poil.

J'encourage tous les petits français à se demander quel futur ils désirent, avec ou sans les pompiers.

L'article dans 20Minutes se termine par une phrase de Vincent (un pompier manifestant) : « On ne réclame pas d'augmentation de salaire. On a besoin de recruter. Si on continue ainsi, c'est la vie des gens qu'on va mettre en danger. »

J'attends le même constat des infirmières et des personnels soignants, le même constat des agents des administrations de la justice et de l'emploi, le même constat de tout le peuple qui souffre.

IL EST TEMPS DE CRACHER À LA GUEULE DE TOUS LES PROFITEURS.

Bruno