Parlement européen à revoir, bonne occasion de virer les plus pourris.

G7 à oublier ? HUM…, futur G6 ou un nouvel entrant dans le G7 pour remplacer les Anglais ? La Chine ou la Russie ?

Mais NON ! Ni le G7, G8 ou G20 ne sont impactés administrativement par la sortie du Royaume-Uni de l'Europe. Administrativement oui aucun changement, mais politiquement et au niveau des alliances économiques, les cartes seront redistribuées rapidement.

Mais alors, le TAFTA ? Pourrait-il être retardé ? Je l'espère.

Accords commerciaux européens bientôt caduques, est-ce que la future guerre commerciale impactera les accords militaires au sein de l'OTAN ? Ben oui, ne serait-ce qu'avec le changement de gouvernance anglaise.

Et Euronext ? Ce que j'avais prédit s'est réalisé mais très discrètement. Saura t-on un jour les gagnants des yoyos boursiers de l'après Brexit ?

Tiens, les anglais ont-ils ratifié les accords environnementaux de la COP21 ? Ben NON, pas encore, ce n'est pas leur urgence… (à la date du 15 juin, seule du G7, la France l'a ratifié !).

Un bon point immédiat dès cet été avec de grands bouleversements dans le secteur du tourisme. Ce tourisme si pollueur de la planète, l'incertitude économique va lui faire un beau « ippon-seoi-nage ». Et comme le Royaume-Uni est une île, les Anglais resteront sur leurs terres et diminueront d'au moins 50 % les pollutions énergétiques dues aux avions et aux ferry-boats.

Bravo aux votants anglais qui se sont impliqués pour redonner vie à la démocratie.

Politiquement, c'est aussi tout bénef pour Nicolas Dupont-Aignan. Il a enfin une écoute et une audience télévisuelle dignes de ses analyses et propositions. Merci enfin aux Anglais d'avoir atteint la cible les premiers et de montrer la bonne trajectoire. J'espère qu'en 2017 les français voteront comme eux et dénonceront les magouilleurs et profiteurs de tout poil. Et alors, EXIT l'UMPS.

Bruno