Et ce serait une belle fin.

J'ai été surpris du titre du bulletin N°6 de l'unité pastorale de la Dalbade : «LA FIN DU MONDE.»

Dans son éditorial, le Père Jean-Marie Miquel cite le livre canonique de l'Apocalypse. Puis, pour contrer les sectes et autres visionnaires farfelus surfant sur les peurs, il nous conseille de croire au Sauveur. «Dans la perspective chrétienne, la fin du monde loin d'être une catastrophe est au contraire une bonne nouvelle.».

Je ne vais pas ré-écrire ou analyser tout son éditorial. Juste je reproduis quelques mots qui m'ont bien plus : «le scandale du mal et de la souffrance» ... «ce monde doit être purifié de toute la puissance du péché et de la mort».

Je ne possède aucune instruction religieuse mais je suis fasciné par les réalisations architecturales et artistiques des croyants.

J'espère surtout que la fin du monde sera celle de l'envie de posséder et qu'elle sera remplacée par l'envie de partager.

À ma façon, j'abonde dans la parole de DIEU : «Le Christ invite les chrétiens à devenir des veilleurs pour discerner les premières lueurs de l'aube de DIEU qui se lève sur le monde.», je veille décroissance (http://www.druillebrunoqse.info/article-un-scoop-decroissance-77553600.html).

Bruno