J'espérais que les Chinois alertés par l'accident japonais (tremblement de terre + tsunami + aggravation nucléaire) décideraient de changer la gouvernance mondiale pour sauver la planète.

Hé bien NON !

Ils jouent aussi le court terme, à couvert, en donnant leur appui à la nomination de Christine Lagarde à la tête du FMI.

Encart20MinutesEconomieLagardeFMI

Le peuple est dupé.

Qu'à t-elle promis en échange de ce poste étincelant ?

- une vente aux enchères (à la bougie !) des pays les plus pauvres, avec un seul acquéreur

Même pas d'après moi. Elle laissera faire la curée, c'est-à-dire l'enlisement dans la pauvreté jusqu'à l'abdication des peuples devant les puissances monétaires

Ils sont encore plus fort que je ne le pensais, ces chinois.

Je les voyais prendre la direction du FMI, je comprends qu'ils l'ont sans que personne ne le voit.

Je pensais qu'il y aurait un intérim, naïf que je suis !

Les meilleures soldes se passent en été, les chinois ne voulaient pas attendre.

Donc, dès le premier juillet, ce vendredi, "chaud devant" à l'ouverture des portes. 1,300 milliards de chinois sont à l'étroit chez eux. Vous allez les voir partout, avec un blanc-seing du FMI, pour rétablir leur supériorité ancestrale (Hérodote le relate fort bien).

Il n'y a donc plus rien à espérer pour retarder la fin du monde.

Comme le dit si bien Nicolas Dupont-Aignan, la nomination d'un pyromane comme chef des pompiers augure d'un jusqueboutisme effréné.

 

Les chinois ne rêvent que de croissances, tant pis si c'est détriment des autres peuples sur notre terre aux ressources limitées. Ils achètent des avions, en attendant d'avoir toutes les compétences pour les construire eux-mêmes. Et dire que des professionnels très avisés se rendent compte de ces ambitions, et ne les révèlent que sporadiquement (article dans l'Express).

Bruno