19 avril 2011

Sarko parle à la banlieue

Sarko connait le langage des voyous. Et parfois, il le laisse sortir. J'interprète comme tel une de ces dernières déclarations que la presse n'a pas osé traduire de la même façon. "Il sent bien 2012". Les "gentils" journalistes lui disent qu'il abuse de la méthode coué car les sondages indiquent qu'il chute toujours. Je vous suggère de mettre le filtre du langage de la banlieue: quand "on sent bien la chose", c'est qu'on l'a "bien profond". Ce n'est plus de la méthode coué mais du réalisme. Bruno
Posté par druille à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]