Comme en tout, il y a du bon, il y a du mauvais.

ArticlesDirecToulouseCoutdesgreves

Le mauvais, malheureusement passant avant le bon:

- la ruine des finances de la France (coût des grèves)

- le dégout de travailler pour se faire tondre la laine sur le dos (augmentations des salaires des conseillers ministériels)

- la montée des extrémistes

- la pollution générée par toute la colère des grévistes (pneus brulés, impression des tracts, bouchons des véhicules,.....)

- la misère en inflation exponentielle

- le déni du dérèglement climatique (Elysée premier pollueur)

- l'aveuglement UMPS

Le bon, qui malheureusement n'arrivera pas avant 2012:

- la destitution de Sarkozy et de son système de tout pour les nantis et ses amis

- la prise de pouvoir par des gens honnêtes et travailleurs (Nicolas Dupont-Aignan)

- la réduction des gaspillages (comme les grèves) et donc de la pollution de la terre

- l'envie de travailler au redressement d'une économie fraternelle et égalitaire

Bruno