L'eau c'est la vie: Planète-eau (Préserver l'eau, c'est protéger la vie).

Cet été, je n'arrosais pas le jardin par solidarité écologique (ARPE: plaquette préserver durablement nos ressources en eau), mais je souffrais de voir la végétation dépérir.

Aujourd'hui j'adore cette météo. Car à Toulouse il a très peu plu cet été et cet automne. Je ne me plains plus jamais quand il pleut. Centre d'information sur l'eau

Par contre, je ne me prive pas de boire de l'eau. Je ne consomme aucune boisson alcoolisée. En cela, je fais partie des moins de 3% de français qui n'auraient jamais bu d'alcool (quelle est la rigueur de ce « jamais » ?). Il y a bien des années, quand j'étais étudiant, j'ai gouté du champagne et bu en tout et pour tout sur 2 ans 4 ou 5 whiskys-coca.

Dans le dossier « Alcool, plaisir et dépendance » du cerveau&psycho N° 29 (sept-oct 2008), Laurent Bègue Professeur de psychologie à l'Université de Grenoble explique le bienfait de l'alcool à petites doses (tâche de Stroop émotionnelle). Je pense que si on me prive d'eau durant 2 jours puis qu'on m'en serve un grand verre, je serai de bien meilleure humeur. Et je pourrai en boire un litre sans devenir violent (enquête VAMM). L'abus d'eau n'a jamais fait perdre la tête.

Par contre, le champagne des nantis spéculateurs pétille tellement dans leurs neurones qu'ils se font violence au delà de l'entendement. La folie les guette.

Bruno