J’ai déjà longuement exposé dans mon blog mon aversion contre la publicité. Cette répugnance s’adresse à la publicité « matraquante », « avilissante », « irrespectueuse », pas à celle d’antan qui se nommait « réclame ».

Mon ami Monsieur François Régis Gastou m’a invité à l’inauguration de sa
nouvelle exposition d’affiches. Elles sont belles, artistiques, humaines.

CentreAffiche9

Je vous invite à mon tour à cette découverte qui proposera en plus des 44 affiches, 7 affiches presques inédites de Toulouse-Lautrec. Profitez des journées du patrimoine pour réveiller vos souvenirs des sixties et expliquer aux jeunes la culture d’une publicité « comestible ».

Je ne vous propose que
quelques photos de l’exposition, bien-sûr attractives, mais aussi des images du Directeur Monsieur Gastou lors de son allocution, émouvante à l’évocation de la disparition de son ami d’enfance Jean Diebold.

L’art était encore plus à l’honneur lors de cette inauguration, avec la distribution gratuite d’une bande dessinée de Chloé Cahuc, jeune stagiaire au Centre de l’Affiche.

CentreAffiche10

Merci Monsieur Gastou pour votre implication dans la conservation de notre patrimoine artistique et culturel, et bravo à toute votre équipe.

Bruno