La fête des pères est passée, le week-end précédent. Pour honorer mon père, décédé depuis de nombreuses années, j'ai choisi le centenaire de sa naissance, aujourd'hui 26/06/2006.

Il a été artiste toute sa vie (vous en avez un aperçu avec l’album de photos en hommage à ma mère).

Il a aussi été jeune champion d’échecs de Toulouse.

Voici son curriculum vitae :

* second grand prix de sculpture – Toulouse 1924
* premier grand prix de sculpture – Toulouse 1927
* pensionnaire de la « Casa Velazquez » - Madrid 1934 et 1935
* professeur de sculpture à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse
* professeur de sculpture à l’E.N.N.A. de Toulouse
* professeur de dessin à l’E.T.A.F. de Toulouse
* professeur de dessin au lycée Pierre de Fermat
* professeur de dessin à la Chambre des Métiers
* professeur de dessin au lycée Lamartine
* expositions particulières :

· Paris – galerie Bernheim mai 1950

· Rabat – galerie Bagatelle 1951

· Chambery – 1942

· Mazamet – 1947 et 1948

· Périgueux 1948

· Cauterets – 1947 à 1952

· Toulouse – galerie Rouby 1958

· Toulouse – theatre des Mazades

* expositions multi artistes :

· Paris – Artistes Français – 1936

· Madrid –Casa Velazquez –1935

· Belgique – Festival international de peinture – 1950

· Raphèle les Arles – Triennale de Jansonne – 1958

* sociétaire des Artistes Français 1936 sculpture

* sociétaire des Artistes Méridionaux

* vice-président de la société des Artistes Occitans

* délégué régional du syndicat National des Sculpteurs Statuaires Professionnels

voici une liste de ses œuvres publiques :

- 1932 quatre bas-reliefs, groupes scolaires à Toulouse

- 1935 porteuse d’eau, cour du Muséum de Toulouse

- 1936 Saint-Alpinien, Castelsarrasin

- 1936 bas-reliefs de 15 m², H.B.M. Toulouse

- 1937 bas-reliefs, exposition à Paris

- 1947 Vierge, 3 mètre à Aspet Haute-Garonne

- 1955 bas-reliefs, 6 m² groupe scolaire à L’Isle-en-Dodon

- 1956 haut-reliefs, immeuble rue de Tivoli Toulouse

- 1957 cheval marin, jardin scolaire à L’Isle-en-Dodon

- 1959 bas-relief en bronze, commémoratif à Toulouse

- 1960 athlète assis, ronde bosse au lycée Bellevue à Toulouse

- 1961 bas-relief, Chambre de Commerce de Toulouse

- 1962 haut-relief, Fronton aux Armes de la Chambre de Commerce de Toulouse

- 1963 ronde-bosse, lycée mixte de Saint-Gaudens

- 1969 bas-relief, C.E.S. de Fleurance

J’ai retrouvé plusieurs exemplaires et essais de son CV, sans doute rédigé en 1969 car après rien n’est indiqué (hormis un extrait d’un document où il est à la retraite et où il indique ses anciens postes de professeur, sans information de dates).

Liens internet :

- culture.fr base JOCONDE : danseuse http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=AJOUT&FIELD_1=Ctyob&VALUE_1=&FIELD_2=AUTR&VALUE_2=druille&FIELD_3=Clieu&VALUE_3=&FIELD_4=REPR&VALUE_4=&FIELD_5=Cdate&VALUE_5=&FIELD_6=Cdecv&VALUE_6=&FIELD_7=LOCA&VALUE_7=&FIELD_8=Mat%e9riaux%20%2f%20Techniques&VALUE_8=&FIELD_9=Titre&VALUE_9=&REC_DOM=&CHK_0=AUTR&INDEX_0=%27DRUILLE%20JEAN%27&LOCAT=&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P
– élève Casa Velazquez en 1934-1935 : http://www.casadevelazquez.org/fannarti.htm
– liste d’artistes qui ont été ses élèves http://yvette.lamoureux.free.fr/
- vente d’une de ses œuvres : http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=de&u=http://www.artnet.de/artist/715038/jean-druille.html&sa=X&oi=translate&resnum=1&ct=result&prev=/search%3Fq%3Djean%2Bdruille%26hl%3Dfr%26lr%3D%26sa%3DG

Je vous propose un album d’une centaine de photos, j’ai dû me limiter entre les œuvres et les articles de presse.

Je suis très fier de lui, de rendre un peu plus publiques ses œuvres. Mon père à aussi souffert. Il a connu les 2 guerres mondiales et a perdu un poumon (gaz moutarde) à la deuxième. Il a failli en mourir et a passé 18 mois d’hôpital. Mes tantes m’ont dit qu’en sortant, il avait une épaule vingt centimètres en dessous de l’autre (cage thoracique affaissée). Après de nombreuses années d’efforts et de volonté il avait récupéré sa stature d’athlète. Mes tantes en parlaient avec émois, toutes les filles le courtisaient, à Portet-sur-garonne où ils ont passés leur adolescence.

Lors de l’exposition des 100 ans des artistes méridionaux, j’ai rencontré le président et son épouse, Monsieur et Madame RYON. Ils furent très content de me rencontrer car ils auraient souhaité exposer des œuvres de mon père mais ils avaient perdus le contact avec nous depuis son décès. Ils sont en partie responsable de ma motivation à créer ce blog.

Bruno