bruno se lance

02 avril 2020

une petite idée des chiffres économiques du coronavirus ?

Le ministre des finances osera t'il la transparence et produira t'il à l’automne avant la préparation du budget 2021 les chiffres des montants correspondants aux pensions de retraites non versées du fait des décès par le coronavirus ?

J’estime pour fin avril un monstrueux comptage en France des décès par le coronavirus à au moins 10000 (sans rajouter les DOM-TOM). Sur ce millier, je pense qu’ils seront au moins 60 % en situation de retraités et touchant une pension. Toutes les pensions étant versées par des organismes d’état, il doit être facile d’en faire le total avec un critère sur la cause du décès. Autre estimation, le montant moyen de cette pension de retraite, je prends une valeur simple de 2000€/mensuel. Cela fait quand même un total mensuel de 12 millions, multiplié par 9 mois pour boucler l’année 2020, cela ferait 100 millions. Le ministre des finances doit-il penser que c’est toujours « bon à prendre » pour le projet gouvernemental de réforme des retraites (uniquement justifié pour équilibrer son financement).

D’accord, il faut considérer qu’un certain nombre de ces personnes âgées seraient décédées au cours de l’année pour d’autres motifs. Mais sur les données économiques de ce coronavirus, il ne faut oublier qu’il va rapporter énormément à l’état avec la gestion des successions. D’abord les notaires ne vont pas prendre un jour de vacances cet été, ce sont des officiers ministériels, tout ce qu’ils rapportent finit dans les caisses de l’état. L’état qui se sucre sans vergogne sur les patrimoines des décédés, et pour les héritiers, il faut aussi intégrer la part notariale, ces officiers ne sont pas des smicards. Ensuite, c’est un calcul à moyen terme. L’argent et le patrimoine qui était thésaurisé par ce troisième âge disparu se retrouve forcément en circulation. Les héritiers vendent et achètent comme jamais ils n’auraient pu le faire sans la disparition de leurs parents. Rien que ça, ça peut vous faire tourner un quart de l’économie. Un secteur économique qui ne fera pas faillite en 2020, les pompes funèbres, ainsi que tous les professionnels œuvrant au sein des cimetières. Le marché de l’art et des antiquités va aussi se frotter les mains, dès que les salles de ventes rouvriront. Et en attendant les sites de vente d’objets d’occasions (mais on y trouve aussi des produits neufs) vont être submergés.

Je veux en venir à mon idée sournoise. En janvier et février, nos plus hauts membres du gouvernements pouvaient faire les même calculs que moi et envisager de ne pas trop freiner « cette aubaine ». Surtout que l’Insee indiquait une baisse significative de la mortalité.

Bruno

Posté par druille à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 mars 2020

TRANSPARENCE….mon cul OUI !

La gestion de la pandémie des coronavirus est à l'image de la bourse qui a fait du Yoyo, -20 % puis +18 %, je l'ai déjà dit quand il y a un boursicoteur qui perd, il y en un autre mathématiquement qui gagne.

Alors pourrait-on savoir combien de milliards ont été gagnés, sans même demander par qui ????? (L'opinion révèle Jeff Bezos patron d'Amazon => pauvres minables consommateurs français qui achètent sur ce site, il n'a même plus besoin de vos achats pour faire des milliards).

Donc, certaines révélations indiquent que les plus riches de la planète ont flairé le coup dès les premiers jours de janvier. Ce qui n'est pas dit, c'est qu'en douce avec des noms d'emprunts et des comptes secrets ils ont du doubler leur fortune. La manip me semble si simple : avec un nom et un compte officiel « je » vends des millions d'actions à perte, ce qui me rendra non imposable, mais ces actions que je brade, en fait je me les achète avec mon compte secret qui lui est géré de telle façon qu'aucun impôt ne vienne obérer ses plus-values. J'estime que les systèmes informatiques boursiers savent à la nano seconde près déclarer et activer des ordres de bourse, donnant/donnant (X vend pour un million d'actions ZEBULON et à la même nano seconde Y achète ce même million d'actions avec un accord automatique sur le prix). En plus, quand ils ont réalisé leurs opérations fructueuses, ils se permettent de jouer un petit peu avec les petits particuliers boursicoteurs, et ils font là aussi de juteuses affaires (tant pis pour ces concurrents boursiers qui se débrouillent moins bien qu'eux).

Alors, est-ce qu'on est transparent quand on sait le fonctionnement de cette bourse de spéculateurs sanguinaires , et qu'on ne le dénonce pas ??

Ironiquement, je peux dire que je suis transparent, voyez, j'écris en français très clair.

Alors, de quelle transparence parlons-nous ?

Qu'est-ce qu'on entend par transparence ? Du gros foutage de gueule ? Et prendre carrément le monde entier pour des pauvres types ?

Bruno

Posté par druille à 08:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2020

Et après, à la fin du confinement ?

Quand d'après-vous ? Peut-être dans 2 mois, c'est-à-dire fin mai, après plus de 6000 morts français du coronavirus ?

La fin du confinement sera prononcée, et le libéralisme au pouvoir voudra reprendre la partie de casino pour se refaire. Mais les loisirs...kapout ! L'envie de sortir et de se rassembler pour faire la fête...en dessous de zéro ! Le souci d'apprendre de l'école aux université pour espérer réussir un avenir professionnel….dans les limbes ! L'envie de luxe...oui, encore pour les pourris de millionnaires et milliardaires mais pas pour la petite bourgeoisie dont les rêves seront brisés ! Alors ! le besoin de consommer des futilités et d'entasser des produits inutiles vantés par la publicité liberticide….non merci ! Ce sera pourtant la grande braderie mondiale des anciennes activités non prioritaires qui reviendront à la charge des moutons consommateurs. L'engagement dans la politique pourra être une échappatoire pour refaire les municipales mais la consommation restera « de première nécessité ». Comme aujourd'hui ! Qu'est-ce qui compte ? Bouffer et rester en vie. Bouger ? NON, plutôt crever en douceur d'ennui dans son lit. Mais il y aura à suivre la gestion du « climat de guerre civile » en rapport à mon pronostic des agissements des acteurs du marché libre du darknet, les cambriolages à gogo. Et puis, cette épidémie de coronavirus pourrait donner des idées au terrorisme mondial. Développer un « Cap'tain EBOLA » sans la clé pour l'activer. Des terroristes anodins le répandent partout dans l'humanité, il se glisse dans nos intestins en hibernation, et un an après, une autre vague de terroristes lâchent la clé qui l'active. Pour l'arrêter, il faudrait que toute la population vive dans des tenues comme celles des astronautes ou des laboratoires P4 (et encore, j'ai assisté en 2013, étudiant à l'INSA de Toulouse, à une conférence où Lise-Marie Lacroix jeune doctorante nous a montré qu'elle fait exploser dans une éprouvette une nanoparticule de titane en activant un champ électro-magnétique, avec le projet de faire passer ces nanoparticules dans le cerveau pour les loger contre des tumeurs cancéreuses et ensuite les dynamiter). Alors, menace de rayer des villes entières en quelques jours, contre ….le pouvoir tout simplement. Les terroristes responsables qui survivent dans les déserts comme au sein de ceux de l'Afghanistan feront un simple échange standard de prairies vertes (comme la Bretagne, la Normandie, le pays basque, ou la Floride) contre le désert du Registan…. Des « Boatpeople » à l'envers !!!

Au sein de l'humanité, les amis de Macron rassemblés à Davos savent qu'ils sont allés trop loin dans l'esclavagisme libéral mondial, mais aussi qu'ils ont assez mis de pépettes à l'ombre pour finir de vivre sur des îles désertes comme Richard Branson. Question puérile : l'environnement et la sauvegarde du climat ?! Humm, vous n'auriez pas une génération de retard ?

 Bruno

Posté par druille à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2020

Le pouvoir d'une branlette.

Le sexe bien plus fort que le pouvoir, surtout quand il est pratiqué par des désaxés.

Le président doit certainement commencer à penser que pour lui et LREM, tout est fichu, pour les prochaines élections municipales mais aussi pour les présidentielles de 2022.

Tout ça à cause de la branlette de Benjamin Griveaux qui l'a incité à se débarrasser d'Agnès Buzyn qui commençait à le gêner avec ses alertes négatives sur le coronavirus et pour lui infondées. Un libéral pense d'abord à lui, à court terme, plutôt qu'au peuple à long terme. Il me fait penser à certains hauts gradés de France Télécom que j'ai côtoyés en 1999 et qui ne voulaient jamais entendre les ouailles se plaindre. S'il y avait un problème, il fallait se débrouiller dans son coin et ne surtout remonter à cette hiérarchie que les bons points. Pour en revenir au pouvoir du sexe pratiqué par des malades, des déviants devenus fous, il suffit de penser au cas de Dominique Strauss-Kahn, mort politiquement, pour entériner ce pouvoir. La société humaine a exclue du domaine public les comportements sexuels purement « animaux » de domination du mâle sur la femelle.

Alors pour Macron, son avenir politique ressemble à celui de DSK car il s'est entouré d'incapables ou a voulu les manipuler pour son seul intérêt. Les « casseroles » qu'il trimballe font vraiment beaucoup trop de bruit. Et je suis persuadé qu'on n'en entend que la moitié aujourd'hui par rapport à ce qu'il aura à traîner à Noël.

Bruno

Posté par druille à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mars 2020

Le gouvernement décrète le confinement mais joue avec le feu du libéralisme le plus anti système.

Le confinement va bousculer le marché libéral de la drogue et de la prostitution. Attention, ces activités économiques sont sans foi ni loi.

Le gouvernement ne peux pas penser à tous, surtout quand il pense d'abord à soi. Je pense que l'exécutif a oublié toute l'économie parallèle, les drogues, la prostitution, le marché noir, la vente à la sauvette….Toute cette activité économique de l'ombre est le fait de personnes sans foi ni loi qui « se droguent » au pognon. Si vous restreigniez leur dose quotidienne, ils vont devenir pire que des démons, de vrais déments qui vont s'attaquer à tout et n'importe quoi pour assouvir leur addiction aux pépettes.

La délinquance va exploser, et il me semble qu'il n'est pas prévu de pouvoir sortir pour déclarer une agression au poste de police. Cette délinquance va se répandre directement aux domiciles des citoyens qu'ils soient là ou pas. Et les bourgeois qui ont quitté la région parisienne pour leurs résidences secondaires en province risquent de voir leur logements de la capitale cambriolés sans que personne ne sorte pour s'en rendre compte. Dans une semaine, je prédis que la police et la gendarmerie seront submergés de cas pire en nombre que les services hospitaliers par le coronavirus.

Prochaine étape dans moins de 15 jours, la déclaration de situation de « guerre civile » avec couvre-feu et patrouilles militaires.

Bruno

Posté par druille à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 mars 2020

casseroles Macron Philippe, trop tard pour donner mon opinion sur bien des sujets.

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

J'avais préparé une liste d'une vingtaine de titres et sujets de messages pour honnir la politique de nos gouvernants actuels, et inciter les français à jeter l’opprobre sur tous leurs partisans. Je n'en ai publié que 7.

J'avais préparé cette liste dès Noël, je comptais diffuser deux messages par semaine.

Et puis, je savais qu'en politique il fallait être réactif et coller aux événements. C'est pourquoi toutes mes idées de messages n'étaient pas préparées.

Voici celles qu'il me restait à diffuser :

Prostitués de la haute finance

Magouilles politiciennes snobant les français (gilets jaunes)

Créateur du parti des profiteurs et des opportunistes

Pantins du libéralisme mondial

Promoteurs de la start-up nation

Inventeurs de la GreenTechVerte, monstrueuse greenwashing

Accélérateurs des inégalités

Confirmation des assassins laissés en liberté

Aucune considération pour les agriculteurs

L’argent avant la sauvegarde de l’environnement

L’équilibre social désintégré (pénibilité retraite)

Phobiques de la justice et de l’administration

J'ai pris un retard irrattrapable dès janvier car j'ai consacré toute mon énergie à préparer mon déménagement. J'ai quitté la région parisienne pour l'Occitanie.

Et je vais voter dans ma nouvelle ville de résidence, j'ai validé mon inscription le 11 février.

Je ne publierai rien entre les deux tours, en plus les résultats seront tellement tributaires de la situation politico/médiatique autour du coronavirus que l'invalidation générale des élections pourrait intervenir, même après le vote.

Je ne sais pas quoi dire aux français qui souhaitent voter comme moi, malgré tout, sinon de rappeler ma conclusion en gras à chacun de mes messages.

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2020

Président MACRON BLABLA sur la situation due au coronavirus.

Je ne fais mon opinion qu'à partir du maître du monde : le pognon. Et je constate que Macron se garde bien de lui nuire.

Et c'est parfaitement simple. Les bourses dévissent ! [Coronavirus : krach boursier en Europe et à Wall Street, pire journée de l’histoire pour la Bourse de Paris -12,28 %]

Mais le fonctionnement boursier est d'un simplisme enfantin, il y a des opérations entre des acheteurs et des vendeurs.

Quant en réaction à une actualité particulière, certains acteurs boursiers souhaitent « quitter le navire », ils vendent. Mais le système est hautement pernicieux et dans cette configuration ils doivent vendre à perte pour que les requins qui veulent et peuvent rester dans le système s'enrichissent au détriment des paniqués.

Et Macron dans son allocution n'a jamais exprimé un soupçon de critique de ce système, qui régit quand même toute l'économie mondiale. Les complotistes diront que les 1000 plus gros actifs boursiers mondiaux se sont mis d'accord à Davos pour lancer cette pandémie coronavirussienne.

Bruno

Posté par druille à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 février 2020

casserole7 Macron Philippe, réduire le nombre de fonctionnaires qui sont au service des français.

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

D'abord parce que la mondialisation est prise en défaut dans sa liberté de circuler aux quatre coins du monde et de colporter des virus mortels. Et pour accentuer ce système de libre échange, le gouvernement envisage du supprimer encore plus de fonctionnaires [CGT-MTES « Le Gouvernement démantèle le ministère de l’Ecologie »]. Ce qui fait que les missions de contrôles des sites SEVESO (comme Lubrizol à Rouen) seront réalisées dans de moins bonnes conditions, mais également l'ensemble des missions qui touchent à l'environnement. Tout est bon pour détruire le moral des fonctionnaires, comme le projet de réforme des retraites [FO-MTES « Retraites - Un 24 massif et déterminé pour le retrait »]. On n'imagine pas toutes les missions que remplissent les multiples structures dévouées à l'étude des problèmes environnementaux, exemple avec le CEREMA. Hé bien l'état estime que c'est trop [ Lutte Ouvrière-MTES « Cerema – Nantes : mobilisés contre les réductions d’effectifs »]. En fait, ces missions de service public qui sont donc au service des français ne rapportent rien à la caste des riches, alors le pouvoir de la finance veut s'en défaire, en douce, sans rien dire aux français et sans même rogner une particule microscopique des impôts. Vous serez taxés des mêmes sommes mais vous aurez moins de services en équivalence. Et même si la réduction du nombre de fonctionnaires pose problème et ne va pas assez vite pour le président et son premier ministre, ils ont prévu de « casser » ces acteurs de l'environnement qui ralentissent la bonne marche des affaires spéculatives. Les réorganisations prévoient de donner bien plus de pouvoirs aux préfets, donc sous l'autorité du ministère de l'intérieur, pour capter de manière détournée certaines missions du MTES et ensuite décréter que les agents affectés à ces missions vides ne servent plus [UNSA-MTES « SGC : l'UNSA interpelle le Secrétaire général du Gouvernement »].

C'est assez monstrueux et je ne m'appuie que sur les syndicats du MTES. N'hésitez pas à consulter les autres syndicats des autres ministères, vous aurez un aperçu de la réalité de la politique LREM. Vous pourrez voter aux municipales en toutes « connaissances de causes ».

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 février 2020

commentaires non publiés sur mon message Adrien Demonet

Capture écran liste de GROS BATARDS. Qu'est-ce qu'ils croient à continuer leurs débiles envois ? Que Canablog va finir par en laisser passer ???

 CommentairesGROSBATARDS

Bruno

Posté par druille à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2020

complotisme mondial contre libre échange

De passage à la poste ce mardi matin 18 février, j'ai entendu une cliente qui s'interrogeait auprès du préposé d'un panneau indiquant qu'on ne pouvait plus envoyer de colis en destination de la Chine. En faisant allusion à l'épidémie qui frappe la Chine actuellement, elle disait ne plus rien comprendre.

Je ne sais pas si le préposé s'est nonchalamment moqué d'elle, il a dit doucement en haussant les épaules « mais oui, c'est chez nous les problèmes, il n'y a plus de coronavirus en Chine ». Je pense qu'il se moquait et de la cliente et de la direction de la poste qui affichait ostensiblement ce que l'économie mondiale lui imposait.

Mais, s'il ne se moquait pas, et si la fiction des films d'espionnage était dépassée par la réalité ?? [gros hasard, émission C'est dans l'air sur la Chine, ce mardi soir].

La Chine se défendrait en interdisant d'entrée tout nouveau produit étranger. Sous-entendu : une puissance étrangère ennemie de la Chine commercialement se serait débrouillée pour diffuser ce maudit coronavirus sur son sol. Complot, complot….

En représailles, nous avons en Europe un virus qui s'attaque à nos tomates. La folie humaine devrait bientôt ravager les plus belles réussites agricoles séculaires, comme le champagne (puisqu'on ne veut plus du glyphosate, on va bien voir….), le roquefort, la moutarde et bien d'autres produits « made in France ». Il y a aussi la bactérie qui s'attaque aux oliviers en Italie….Et c'est bien une totale iniquité que des millions de criquets ravagent certains pays et pas d'autres.

Pensez à l'invention de la myxomatose des lapins, au SIDA et bien d'autres défaillances biologiques qui ne seraient pas toutes le fruit du hasard (maladie de Creutzfeldt-jacob).

GRRR, impossible avec google de retrouver ce film des années 1990 «un jeune homme trouve un bus garé au bord de la route dans la neige, avec tous les passagers morts. Il soupçonne un cas bizarre et récupère tous les papiers d'identités des morts. Il fait son enquête et cherche à faire chanter le gouvernement pour récupérer de l'argent. Puis il se sent menacé et il envoi les cartes d'identité à sa tante. Elle est journaliste d'investigation, et quand elle va apprendre que son neveu est décédé bizarrement, elle va faire une enquête pour découvrir que ces touristes ont été assassinés sur ordre du FBI car ils avaient visité une usine et avaient tous été contaminés par erreur par un virus mortel et contagieux.»

La guerre économique mondiale se lâche et déploie ses ailes noires de la grande faucheuse.

Bruno

Posté par druille à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 février 2020

casserole6 Macron Philippe, la cause des femmes ignorée et insultée, 149 féminicides en 2019

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

Oxfam m'a fait changer l'ordre des casseroles (Comprendre les inégalités femmes-hommes et les combattre). Je pensais parler plus tard (autour du 8 mars) de ce manquement à la dignité humaine. Mais cela tombe à point avec l'éviction d'un candidat LREM aux municipales qui visiblement manque de respect aux femmes en se laissant submerger par ses pulsions sexuelles.

Et en plus, Macron envoie « à l'abattoir » une ministre qu'il remplace par un homme bien moins digne. Il ne respecte rien, même pas les positions et déclarations honnêtes de ses ministres quelques heures avant. Il se débarrasse d'une ministre qui n'a pas réussi à étouffer les contestations du personnel hospitalier, contestations, soulèvements et reproches qui s'adressent en priorité à lui mais il est incapable de les entendre.

Pourquoi les mairies doivent-elles se substituer à l'état ? Mémo, le samedi 19 octobre 2018 Nanterre a organisé une réunion débat sur les violences sexistes et sexuelles (#NousToutesOrg).

Quels sont les programmes des candidats LREM à l'approche du 8 mars ? Le système machiste séculaire est amplifié par les ambitions de libre échange économique prôné par LREM.

Aucune femme ne devrait voter pour un candidat LREM. Et si aucun autre candidat ne trouve grâce à leurs yeux sentiments et raisons, elles peuvent toujours voter blanc, comme le préconise « Les mouchoirs blancs » à Toulouse.

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2020

casserole5 Macron Philippe, déni des problèmes environnementaux (COP25)

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

Janvier 2020 le plus chaud jamais enregistré, et l'élévation de température semble dévier des règles plus ou moins imaginées par les météorologues. Le climat n'est pas immunisé contre la macronie, il s'ébranle avec tout ce qu'ils lui font subir (les réseaux sociaux s'enflamment de leurs bassesses). Macron avait filouté pour s'adjoindre les faveurs de Nicolas Hulot. Il ne lui a fallut que 15 mois pour le lessiver et lui faire comprendre qu'il n'avait été qu'un « faire valoir », qu'un « prête-nom » à une ambition purement politicienne et avide de pouvoir financier. Macron et Philippe n'ont aucune ambition environnementale, il n'y a que le pognon et le pouvoir qui les marionnettisent.

Malgré la centralisation du pouvoir à Paris à l'Elysée et dans les ministères, il subsiste un minimum de petites et moyennes décisions que peuvent prendre les maires. Ces élus sont proches des habitants, sauf dans les agglomérations de plus de 100000 habitants, ils vivent au contact de la nature, ils sentent l'obligation de changer de modèle économique.

En opposition, Macron et ses acolytes ne cherchent qu'à mettre définitivement le feu aux poudres. Leur unique projet « environnemental » consiste à détourner toutes les bonnes volontés et les énergies vers une gestion énergétique monopolisée par quelques multinationales « à sa solde ». Il a même eu l'arrogance de ne pas se déplacer à la COP25 en 2019.

Macron n'est pas un imbécile, il a très bien évalué que dans la France profonde il ne trouverait aucun soutien. Alors il a tout bonnement voulu leur gommer leur « représentativité » dans les résultats électoraux (circulaire Castaner). Il faut que tout les habitants des zones rurales se rebellent et assènent leurs vérités à tous les candidats potentiels LREM. Les sauvegardes de l'environnement et de la biodiversité sont les seuls gages d'une continuité de vie en bonne santé. Même les ONG n'osent pas descendre « en flèche » Macron, car elles fonctionnent un peu comme des multinationales et pourraient perdre des plumes si le pouvoir le décidait.

Il n'y a plus que les urnes pour vraiment révéler les mensonges électoraux. Le climat demande aux français de s'impliquer dans ce vote des municipales avec un taux de participation record de 90%. il faut au moins ça pour amoindrir les records des dérèglements climatiques.

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2020

moi aussi j'en appelle au respect de la vie privée

Est-ce qu'un candidat LREM, un député LREM ou un ministre de Macron n'est pas pleinement engagé dans le soutien de la politique actuelle du gouvernement ?

Et cette action politique décidée et mise en œuvre par Macron et Philippe envoie des milliers de français manifester dans la rue.

Les #Giletsjaunes, les pompiers, les infirmiers, les avocats, les employés des sociétés de transports, les éboueurs, les retraités…..

Et tous ces manifestants sacrifient leurs week-end et leurs vies privées pour dénoncer les atteintes gouvernementales à leurs conditions financières de vie, à leurs conditions de respect de leurs vies privées.

Bravo aux révélations récentes et celles futures qui permettent d'écarter les « brebis galeuses ». Le dégagisme s'appuie sur le respect des vies de toute nature. Une personne qui aujourd'hui postule à un poste public, représentant des électeurs, doit être irréprochable. Si dans sa jeune vie d'étudiant ou avant de se lancer en politique, ce candidat a eu des faiblesses et des comportements irrespectueux de la vie d'une autre personne, qu'est-ce qui nous garanti qu'il est totalement guéri ???

Vive ces très prochaines élections qui vont en priorité élire « la moralisation de la politique ».

L'actualité d'aujourd'hui contient un drame bien plus sinistre que le retrait de la candidature d'un LREM. Il s'agit de l'assassinat d'une jeune infirmière par un déséquilibré, alors que cette infirmière et ses collègues sont là justement pour aider ces malades. Et il se pourrait que ce drame résulte d'un manque de personnel, et donc quelque part le résultat de la politique gouvernementale. Quelle infamie pour les membres du gouvernement de ne pas respecter la vie privée d'une famille dont on tue un membre pour de mesquins calculs financiers.

Je suis prêt à parier que les politiciens vont profiter de cette affaire pour ne plus s'étendre sur le respect de la vie privée. Ils vont commencer à comprendre que l'heure est venue du DEM, du grand DEGAGISME et du grand déballage.

Bruno

Posté par druille à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2020

casserole4 Macron Philippe, Prises illégales d’intérêts

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe. Planet.fr a dévoilé depuis plusieurs mois les « conflits d'intérêts ».

Parce que la politique de Macron consiste à protéger des hors-la-loi amis comme Richard Ferran, François de Rugy, François Fillon….. Bennalla, et que derrière la protection de ces « professionnels de la magouille », il y a du fric. Je n'ai rien de truculent à divulguer en plus du site planet .fr, mais je peux faire état de mes craintes en pensant aux affaires de harcèlement sexuel dans le sport de compétition qui finissent par jaillir au grand jour après des décennies de révoltes intérieures. Dès qu'il est question de compétition, on y trouve aussi du pouvoir et du pognon, et systématiquement des déviances sexuelles et hors-la-loi. Le pouvoir de l'argent pourri les esprits et les consciences. Les affaires du siècle dernier mettent des dizaines d'années à se faire connaître, celles des années 2000 prennent le temps d'un mandat électoral. Mais avec la révolte actuelle face aux décisions de l'exécutif, les délais se raccourcissent inversement proportionnel à l'essor des réseaux sociaux. La récente polémique suite à la circulaire de Castaner (au fait, il n'en est que le porte parole et signataire, mais elle émane obligatoirement du couple Macron/Philippe) a subit la loi du « référendum » des réseaux sociaux. Ils ont revu leur copie mais n'ont aucune honte à prévoir de diminuer la prise en compte officielle du nombre de votants et des communes de moins de 3500 habitants (au départ ils prévoyaient l'exclusion de celles de moins de 9000 qui constituent 96 % de la France) donc de représentativité des petits partis. Même si le ministre de l'intérieur a la loi qui lui donne à lui seul le droit de publier des chiffres officiels, je suis persuadé que des collectifs de communes, des départements ou même des régions pourraient diffuser des chiffres officieux mais réels (puisque dans tous les journaux l'intégralité des votes de toutes les communes sont publiés; des membres de ma famille habitent en région toulousaine dans un village de moins de 500 habitants et je regarde systématiquement les résultats des élections sur le site de la Dépêche).

Alors, pour éviter comme de nombreux français les remords de leur ancien vote Macron, imaginez que tout au long de l'année des casseroles vont tinter de plus en fort à l'arrière des convois de Macron et Philippe. On ne sait pas ce qu'adviendra la couleur politique de la France, mais au moins en ne votant pas pour les représentants LREM vous vous éviterez les aveux futurs de vous être fait manipulé et trompé.

Ces élections ne sont qu'une étape. Ces maudits vont rester au pouvoir et certainement cacher le plus possible les anciennes prises illégales d'intérêts, mais aussi les futures qui sont dans les tuyaux. Les budgets des prochaines élections présidentielles se décident maintenant, et en partie avec le résultat des élections municipales.

Ma plus grosse crainte, parfaitement imagée dans la chanson « Le Dictateur » de Claude-Michel Schönberg, vient du risque de Macron de « péter un boulon » et de décider de « tout faire sauter avec lui » comme dans la chanson.

Et en plus c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2020

candidat LREM aux municipales, sans honte, mais alors quelle arrogance !

Je viens de recevoir le tract politique du candidat LREM pour les municipales. Il ne manque pas d'aplomb d'oser se présenter en terres communistes !

Là où j'ai honte, c'est qu'il arrive à constituer une équipe avec des habitants locaux.

Son slogan à la fin de son texte de candidature : « En 2020 la volonté remplacera la fatalité à Nanterre ».

Arrogance inique. Et il ose parler de transparence et de solidarité. Mais comment peut-on associer ces valeurs au macronisme actuel ? À ce niveau, l'inconscience dépasse la démence (ou alors, et ce serait pire, il pourrait s'agir de considérer les électeurs comme des abrutis crédules et ignares).

Leurs 5 grands projets :

1) Nanterre, ville de la réussite

sans blague, rêverait-il de la réussite de son voisin ex maire de Levallois-Perret qui enfin croupit en prison. NON !!! juste de la réussite de Macron (#Giletsjaunes, #réformeretraites...)

2) Nanterre, ville de référence dans l'écologie

Je me demande comment ces gens (les candidats qui constituent son équipe) arrivent à dormir ? Rien qu'avec le problème du glyphosate (vote des députés contre l'interdiction dans 3 ans) . Ils se permettent d'écrire que la majorité actuelle n'aurait fait que des initiatives symboliques. Sans doute comptent-ils privatiser tous les parcs municipaux en les vendant à des fonds de pensions américains.

3) Nanterre, ville du vivre ensemble

Il veut créer « une véritable police municipale »….il n'est pas dupe. J'estime qu'actuellement Macron s'interdit de présence ou de passage à Nanterre comme à la Courneuve.

4) Nanterre, un cadre de vie agréable

Ha oui, je vois. Comme Nanterre est proche des riches (La Défense, Courbevoie, Puteaux, Neuilly…), il veut éjecter les pauvres encore plus loin, en très grande couronne. Il veut « pratiquer un urbanisme à taille humaine », c'est bien ça : virer tous les ghettos occupés par des milliers de pauvres dans ces immenses cités, en faisant la promotion de l'habitat individuel.

5) Nanterre, une vrais démocratie locale

Il veut instaurer une « démarche novatrice ». Hé oui, il veut copier son mentor Macron qui fait de l'inédit (Guy Millière publie Macron : le pire président de la V° république).

 

Je suis assez abattu. Il n'y a personne d'assez puissant ou charismatique pour « faire exploser en vol » cette candidature LREM.

Bruno

Posté par druille à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2020

ma pauvre voiture humaine

J'allais assez bien, je faisais du badminton 3X par semaine, du squash….l'amour à ma chérie...et puis j'ai dû passer « le contrôle technique des 5 ans ».

J'ai profité de cette immobilisation pour demander une « réparation » (j'espérais une sorte d'échange standard, une remise à neuf !).

J'avais des fuites au pot d'échappement. J'ai donc confié ma voiture en réparation aux mécaniciens de l'hôpital Saint Joseph.

Quels sont les résultats de la réparation ? :

- mon pot d'échappement est maintenant percé de plusieurs trous, il fuit 10X plus qu'avant et en permanence, et donc je perds l'huile du moteur => je risque une casse moteur

- la carburation a été perturbée par la préparation pré opératoire, l'allumage a été détraqué

- je ne peux plus alimenter ma voiture avec l'essence habituelle (biftecks, charcuteries...)

- je dois en permanence mettre des additifs et des « rustines »

- je suis obligé de tourner au ralenti, je ne peux plus faire de grands trajets ni de performances physiques ponctuelles, je suis au repos comme si j'étais en quarantaine

- je ressens le besoin de passer 10X par jour sur le trône pour tenter douloureusement les évacuations des matières usagées

- j'ai des risques de souffrances au niveau des suspensions et du châssis

- une seule bonne nouvelle, je n'ai aucune cellule « maligne »

 

J'étais naïf, je pensais que la médecine était toute puissante. J'aurais dû prendre des photos, pour faire un comparatif avant/après. Humpfff, je viens de trouver le site SNFCP qui explique tout-à-fait mon état, et qu'il serait parfaitement normal ! (j'ai pris sur moi exactement la même photo que sur le site).

Vive le futur et l'homme bio-ionique à qui on pourra remplacer les pièces usagées par des toutes neuves.

La bonne santé n'a pas de prix, on ne s'en rend compte que quand elle déraille.

Mon humour est tout relatif.

Bruno

Posté par druille à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2020

POGNON EXIT

L'actualité de ce week-end s'est enflammée avec la sortie de l'Angleterre du système européen.

Et qu'a t-on vu ?

Les pro brexit fêter leur nouvelle indépendance financière, les anti brexit dénoncer les risques majeurs de pertes financières...

Et les autres partis politiques des autres pays restés dans l'union européenne rêver de même dans un sens ou dans l'autre sur le même tableau. En clair, il n'est plus question de quitter l'UE ou d'y rester mais bien d'y profiter du pognon des autres. Proposez aux anglais de revenir dans l'UE sans débourser une livre, ils y seraient dès demain et adopteraient même l'euro. La guerre mondiale est économique, il n'existe plus une once de solidarité. S'il y a des pauvres abrutis prêts à donner la sueur de leur front pour donner plus de bonheur a des profiteurs, il n'y a aucun problème, on ne manque pas de profiteurs, de libéraux, de magouilleurs et de spéculateurs. Et l'évolution climatique leur donne raison, il faut profiter tant qu'il est temps : programmez dès cet été vos vacances dans l'archipel des Kiribati, les îles disparaissent un peu plus chaque année (ce soir à la TV, « Le plaidoyer d'Anote »).

Que dire ? Que faire ? D'après-moi, rester dans sa coquille car « C'EST PLIÉ », il suffit de lire les premiers tracts politiques pour les municipales. Ils sont indécents de messages trompeurs et bafoués mille fois dans le passé (un seul exemple : un maire LR se dit totalement écologiste mais les députés LR ont maintenu l'utilisation du glyphosate et l'interdiction à un maire de promulguer un arrêté l'interdisant).

L'environnement, c'est du pognon ; les retraites c'est du pognon ; la politique c'est du pognon ; la guerre c'est du pognon ; le luxe c'est du putain de pognon ; l'église c'est du pognon ; la mort aussi c'est du pognon (commerce des obsèques), et puis aussi l'art, la biodiversité, l'éducation, l'amour .…la vie...le monde quoi !

Bruno

Posté par druille à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2020

casserole3 Macron Philippe, vente de la France à leurs amis rapaces

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

Parce que la politique de Macron consiste à vendre tout ce que les français ont construit avec leurs impôts à des capitalistes sans foi ni loi.

«Alstom, La Française des jeux, nos retraites par capitalisation, l'aéroport de Toulouse-Blagnac plus-value record pour Casil, ADP, EDF, la vente à la découpe de la France,….. ».

Macron, c'est un banquier. La seule chose qui l'intéresse c'est le pognon...et le pouvoir pour le protéger et le faire fructifier.

Macron a fait ses preuves. Mais si on le laisse faire, il décuplera ses agissements. Je le crois capable de céder nos colonies, et pourquoi pas même Airbus, le Louvre, Versailles, ou/et AirFrance, ….. Il faut comprendre que derrière ces opérations, il y a des accords secrets en sous main pour que les puissants déjà super nantis récupèrent d'une manière ou d'une autre un pourcentage des bénéfices de la vente et la lui restitue d'une manière ou d'une autre quand il ne sera plus président (sans doute saura t-on un jour toute la vérité sur les accords de la vente de SFR).

Je suis ravi de constater que je ne suis pas le seul à penser à flinger tous les partisans de Macron. Bravo aux français qui ont bousculé le candidat LREM de Clermont-Ferrand.

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2020

Davos 2030

Actualité de l’ODDyssée vers 2030, « Bonne année » (http://www.side.developpement-durable.gouv.fr/EXPLOITATION/ACCRDD/veille_odd.aspx). Que c’est « beau » tous ces projets et avancées ainsi que le programme de début 2020.

Mais que c’est moche l’absence de mise en relation avec ce qui se décide à Davos [bien vu, Libération l'estime comme le sommet de l'hypocrisie], et que cette conférence en Suisse soit totalement ignorée par le management politique en haut lieu. Humm, ignorée dans les écrits, mais dans toutes les têtes des riches et puissants qui là encore nous prennent pour les derniers des abrutis !

Fondation ELYX, Fondation de France, transformation de l’Union Européenne, quelques exemples des PIPO présidentiels.

J’ai cherché sur le portail du SIDE, s’il y avait des références concernant Davos. J’ai trouvé ce fichier (Penser autrement les modes de vie en 2030 : cahier des signaux faibles (tome 2)) qui date de 2014. Ce qui voudrait dire que depuis cette année, plus très fraîche, les publications du système d’information du MTES n’ont trouvé aucun lien entre Davos et l’environnement. Honnêteté ou ironie ?!? Il y un autre document, très très bien au niveau de l’environnement, datant de 2012 et produit par l’ONERC (Les outre-mer face au défi du changement climatique), qui cite Davos en lien avec l’OMT, organisation mondiale du tourisme. Le tourisme, activité luxueuse des riches, ne doit pas pâtir des dérèglements climatiques.

Les instances dirigeantes font acte de leur immense patience. Ici le Comité 21, l’affirme sans vergogne, concernant le souhait d’évolution de l’Europe […annonces faites par Ursula von der Leyen, nouvelle Présidente de la Commission européenne, quant aux détails du Green Deal européen. Ce grand plan historique donne la couleur de l’ambition de la nouvelle Commission pour placer l'Europe comme premier continent à prendre ses responsabilités face aux enjeux sociétaux de notre siècle.

En tant que principal réseau français du développement durable, le Comité 21 plaide depuis des années avec ses partenaires européens pour l’appropriation par l’Europe de l’Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable (ODD). Ce nouveau narratif de la mondialisation constitue la matrice-outil d’amélioration des conditions de vie des populations, de respect de l’environnement et donc de rapprochement entre les citoyens et une Union de plus en plus contestée. La décision de réorienter le processus macroéconomique pour intégrer les ODD était attendue depuis plus de 4 ans et nous nous en réjouissons.

Les mesures annoncées se concentrent sur les secteurs prioritaires, c’est-à-dire ceux à fort effet de levier. En se focalisant sur le climat (atténuation sans oublier l’adaptation), la finance durable, l’économie circulaire, la rénovation énergétique, les transports et la PAC, l’Union européenne agit sur des secteurs clés pour transformer en profondeur les territoires…].

HUMM, oui l'UE se focalise sur le climat et sur ses multiples composantes comme la perte de biodiversité [Druille Les enjeux de biodiversité], mais malheureusement de manière beaucoup plus théorique que concrète. Les dirigeants de l'UE sont systématiquement présents aux forums de Davos.

À quoi bon manifester pour nos retraites dans 10 ou 20 ans ?? Dans 5 ans, les dérèglements climatiques auront joué au « chamboule tout » en multipliant par 100 ce qu’il se passe actuellement en Australie. Le seul combat qui vaille vraiment la peine dès maintenant pour les pauvres, c’est d’anéantir les riches. Quand est-ce que les altermondialistes réussiront avec les réseaux sociaux à fédérer les milliards de pauvres de la planète ?? (Forum Social Mondial).

Bruno

Posté par druille à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2020

casserole2 Macron Philippe, nominations de ministres corrompus

Pourquoi il ne faudra pas donner sa voix aux prochaines élections aux candidats qui soutiennent la politique de Macron et Philippe.

Parce que la politique de Macron consiste à partager le pouvoir avec des personnes totalement corrompues et irrespectueuses de la loi.

«LePoint, liste des ministres démissionnaires ou poussés à la démission. »

Le passé est déjà grandement significatif. Mais avec ce que je prévois, la rébellion des petits sans grade et une divulgation cosmique des exactions des puissants, la liste va décupler en passant par tous les ministres/députés/sénateurs….Et, hop, c'est tout chaud, le ministère de l'environnement va encore perdre son représentant dans quelques mois [Élisabeth Borne, RCL septembre 2019], même sans rémunération officielle, à ce niveau de responsabilités et de pouvoirs, c'est collusions et connivences perpétuelles style Christine Lagarde et l'affaire Bernard Tapie.

Et c’est un vote « long terme » car il conditionne l’élection des sénateurs. Agissons comme si nous appartenions à un nouveau parti politique : DEM pour Dégagisme En Marche.

Bruno

Posté par druille à 05:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :